Revenir au site

Itinéraire d’un entrepreneur #1 - L’idée

Trouver l'idée parfaite.

· Entrepreneur

Je suis végétarien. De naissance.

À l’adolescence, j’ai fait le choix de le rester. Vivre d’une alimentation végétale est devenu pour moi parfaitement normal.
Je n’en parle pas particulièrement autour de moi, cependant, j’ai toujours eu à expliquer mon choix.
En effet, cela n’intéresse personne lorsque vous annoncez que vous mangez de la malbouffe, que vous buvez de l’alcool ou que vous fumez.
Cependant, lors d’un repas, choisissez simplement la pizza végétarienne, et l’ensemble des individus présents se transforment en médecins et nutritionnistes qualifiés.

Je me retrouve donc à souvent parler de végétarisme. Pourtant ce n’est pas particulièrement une passion. Simplement mon mode de vie.

Mais si on doit parler passion, je dirait plutôt : Entrepreneuriat.
J’ai découvert ce monde étrange durant mes études d’Économie et Gestion d’Entreprise. Après un premier pas de novice avec SUCCESS Collection, petite aventure où je vendais des T-Shirts et Coques de smartphones personnalisés, j’ai découvert TheFamily. J’ai regardé des vidéos, lu des articles, assisté à des conférences et suivi la formation Koudetat.
Ce fut pour moi d’incroyables moments de stimulation intellectuelle. Je fut alors submergé d’idées de business. Ce fut d’abord une tsunami d’idées, puis une marée régulière et continue toutes les semaines.

Depuis, c’est devenu une belle routine et je suis capable d’avoir d’une idée business sur à peu près tout ce sur quoi je pose l’oeil.
Et devinez quoi ? Cela ne sert à rien.

Pour deux raisons :

  1. Toute personne s’intéressant à l’entrepreneuriat acquiert cette compétence. Hors une compétence facilement accessible par tous ne possède aucun avantage comparatif.
  2. L’idée ne vaut rien. Vous vous en rendez-compte lorsque vous avez déjà littéralement eu des centaines d’idées et que cela n’a vraiment rien changé dans votre vie. Vous comprenez alors que seule l’exécution est importante.

Si je devais me lancer dans l’entrepreneuriat un jour, il faudrait choisir une idée. LA bonne. Parmi des centaines. Bonne chance.

Bien que ma vie professionnelle évoluait très bien dans le monde des startups, j’avais besoin de faire quelque chose à côté.
Sans pouvoir choisir une idée parmi d’autres, l’idée du voyage de l’entrepreneuriat restait quelque chose de vague, de lointain.
Un peu comme se tenir sur la côte, et regarder les bateaux passer au loin, en se disant qu’un jour, vous aussi, vous prendrez le large.
Cependant, pour se lancer, il fallait une idée forte, une idée qui me touchait personnellement, une idée que je vivais au quotidien, une idée que je pouvais exécuter même sans être payé pour le faire. Mais aucune idée ne me paraissait remplir ces critères.

Cela aurait pu rester ainsi jusqu’au jour où ma demoiselle, découvrant le monde de l’entrepreneuriat après un jour de la formation Gold Up, m’invectiva :

-“Mais pourquoi tu n’as rien fait depuis tes T-shirts personnalisés ?! ”
-”Bah…hum… parce que je n’ai pas encore d’idée qui me plaise vraiment…
-”Ah… mais je ne sais pas, tu aimes beaucoup cuisiner les protéines de soja texturées par exemple. Tu pourrais en vendre non ?”
-”… … …”

L’idée. Était. Née.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK